Cours de Géologie

Trilobites

Les Trilobites étaient des Arthropodes marins, très primitifs, qui ont vécu exclusivement au Paléozoïque.

Il existait de nombreuses espèces de Trilobites autrefois très abondants dans les mers du Paléozoïque. Ils ont disparu à la fin du Permien.

La Classe des Trilobites a été divisée en un certain nombre d’ordres, eux-mêmes abondamment subdivisés.

Restez à l'écoute

Abonnez-vous à notre newsletter et ne manquez jamais nos dernières nouvelles et offres.
Pas de spam, notifications uniquement sur les nouvelles offres et actualités.

Qu’est ce qu’un Arthropode ?

Les Arthropodes font partie de notre quotidien : les Acariens, les Insectes, les Arachnides (araignées, scorpions), les Crustacés.

Les plus anciens fossiles rangés parmi les Arthropodes proviennent du précambrien. Les Arthropodes ont donc une histoire évolutive très ancienne.

Actuellement, les Arthropodes représentent plus de 80% des espèces vivantes.

Anatomie d’un Trilobite

Pendant tout le Paléozoïque, ces animaux ont conquis nos océans dans la plus grande discrétion.

Les trilobites (du latin tri et lobos : formés de trois lobes) doivent leur nom au fait que leur corps est divisé en trois parties  tant dans le sens longitudinal que dans le sens transversal.

Dessin anatomie d'un Trilobite. © G. Pozzi
Dessin anatomie d'un Trilobite. © G. Pozzi

Longitudinalement :

  • Partie centrale ou rachis
  • Deux parties latérales ou plèvres

Transversalement :

  • Bouclier céphalique ou céphalothorax sur lequel on trouve les yeux et 5 paires d’appendices
  • Abdomen constitué de segments articulés entre eux dont le nombre peut varier de 2 à 22
  • Pygidium situé à l’extrémité postérieure du corps et qui peut se terminer par une longue épine

La forme aplatie du corps peut indiquer un mode de vie benthique.

Homotelus bromidensis, un Trilibite de l'Ordovicien. © dinosoria.com
Homotelus bromidensis, un Trilibite de l'Ordovicien. © dinosoria.com

Une enveloppe dure protégeait les différentes parties du corps.

Quelques 15 000 espèces ont évolué au cours du Paléozoïque.

La plupart des Trilobites mesuraient quelques centimètres. Cependant, quelques espèces pouvaient atteindre 60 à 70 cm.

Des modes de vie variés

On rencontre les Trilobites dans des milieux très divers. On peut donc supposer que ces animaux avaient de grandes capacités d’adaptation.

Certains trilobites nageaient activement et étaient profilés comme des requins.

Zacanthoïdes typicalis, un Trilobite du Cambrien. © dinosoria.com
Zacanthoïdes typicalis, un Trilobite du Cambrien. © dinosoria.com

D’autres étaient aplatis. On pense que ces espèces vivaient sur les fonds marins où ils pouvaient s’enfoncer et chasser à l’affût.

Ils se nourrissaient de particules comestibles. Eux-mêmes étaient les proies d’autres Arthropodes comme les scorpions de mer.

Greenops collitelus, un Trilobite du Dévonien. © dinosoria.com
Greenops collitelus, un Trilobite du Dévonien. © dinosoria.com

Certains trilobites se roulaient en boule pour se défendre ou s’enfouissaient dans les fonds sablonneux. Les 12 plaques cuirassées de leur thorax avaient la particularité de s’emboîter afin de protéger son hôte.

Trilobite  roulé en boule. © dinosoria.com
Trilobite  roulé en boule. © dinosoria.com

Il est intéressant de noter que les yeux des Trilobites furent parmi les premiers à évoluer. Schématiquement, il y avait ceux qui possédaient des yeux semblables à ceux des insectes; ces yeux sont composés de lentilles, chaque lentille étant orientée dans une direction différente.

Puis, certains Trilobites ont présenté des yeux schizochroaux qui leur permettaient d’avoir une image nette des objets.

Trilobite du genre Phacops du Dévonien. © dinosoria
Trilobite du genre Phacops du Dévonien. © dinosoria

Cette évolution s’est avérée primordiale.

Evolution et extinction des Trilobites

Les Trilobites du Cambrien étaient déjà très évolués. Ils se multiplièrent au cours des périodes suivantes, à l’Ordovicien et au Silurien, devenant beaucoup plus abondants.

Progressivement, ils ont acquis la possibilité de s’enrouler.

Trilobite du Cambrien. Genre Conocoryphe. © dinosoria.com
Trilobite du Cambrien. Genre Conocoryphe. © dinosoria.com

Au Dévonien, ils commencèrent à diminuer. Au Carbonifère, on n’en connaît plus que deux familles. Ils ont disparu à la fin du Permien après une longue histoire qui aura duré au moins 340 millions d’années.

Les Trilobites ont une grande importance pour la stratigraphie de l’ère Paléozoïque.

Références

Richard Fortey, Trilobite: Eyewitness to Evolution. Vintage 2001

Riccardo Levi-Setti, Trilobites . University Of Chicago Press 1995