Cartes géologiques

La mise en chantier de ce petit texte, qui portait le titre de "Principes et méthodes de la Cartographie géologique en terrains sédimentaires" date de 1989. Mais il est resté depuis cette date dans les cartons de son auteur sans être mené à son terme. Il est présenté ici tel quel (sans les illustrations qu'il était envisagé d'y ajouter et bien que quelques développements n'y soient qu'ébauchés), en pensant que certains lecteurs, parmi les nombreux qui se posent des questions sur les cartes géologiques, y trouveront néanmoins de l'intérêt.

Coordonnées géographiques

Pour nous déplacer à la surface de la Terre il est nécessaire de savoir où nous nous trouvons. Sur la terre ferme il est souvent possible de se repérer à l'aide de panneaux plantés sur le côté de la route que nous suivons. En rase campagne, la boussole et une bonne carte terrestre de la région permet de s'en sortir : cette carte permet de corriger les erreurs d'orientation en se repérant sur les chemins, les zones boisées,.. En pleine mer... pas de chemins, pas de panneaux. Pour les premiers navigateurs seules les étoiles et le soleil permettaient de s'y retrouver, à condition de savoir lire le ciel. Ensuite, les inventions de la boussole et d'une horloge précise et fiable ont beaucoup amélioré la situation. L'établissement de cartes maritimes de plus en plus précises a été nécessaire lors des grands voyages qui ont permis de découvrir la surface de notre globe.

Carte topographique

Définition

- représentation plane à une échelle déterminée d'une partie de la surface terrestre

- éléments du relief situés en latitude et en longitude par rapport à un ellipsoïde de référence

- projection sur une surface plane

Introduction à la cartographie

Ces quelques pages ont pour pour but de constituer une petite introduction à la cartographie. Nous aborderons principalement les notions de géodésie et de projection qui sont sous-jacentes à la constitution d'un planisphère.

Après la lecture de ces lignes vous comprendrez pourquoi, alors que des systèmes de positionnement comme le GPS ont une précision de 10 m, on se retrouve avec des erreurs de l'ordre de 200 m par rapport au tracé de la carte scannée qui sert de fond dans des applications de cartographie numérique.