Les brachiopodes

A\ Morphologie.

Les brachiopodes sont des bivalves, inéquivalves. La ligne de jonction est appelée ligne de commissure. Les valves sont sécrétées par le manteau. L’eau rentre par la parie frontale. Le lophophore sert à la respiration, la nutrition, l’excrétion, le stockage des graisses et de poche incubatrice.
Formes des valves et squelette du lophophore : voir TP.

Le plan de symétrie est perpendiculaire au plan de commissure.

B\ Vue interne : forme du brachidium.

La charnière est constituée de deux dents sur la valve ventrale qui s’insèrent dans les deux alvéoles (ou fossettes) de la valve dorsale. La coquille s’ouvre grâce aux muscles aducteurs et se ferme grâce aux muscles diducteurs.
On trouve un bourrelet sur la valve dorsale et un sinus sur la valve ventrale.

C\ Milieu de vie.

Les brachiopodes sont marins, benthiques, épidiontes (rarement endobiontes). Ils occupent tous les habitats présents entre 0 en 200 mètres de profondeur. Actuellement, on trouve certaines formes présentes à –6500 mètres. Ils sont présents sous toutes les températures, sur des milieux sableux, caillouteux.
Leur vie larvaire est planctonique.

D\ Intérêt.

Les brachiopodes sont connus depuis le cambrien moyen. Ils ont un intérêt stratigraphique pour dater le paléozoïque et le jurassique.

Sources : http://www.biodeug.com/licence-3-paleontologie-tp6-les-brachiopodes/