Argiles et cycles

Restez à l'écoute

Abonnez-vous à notre newsletter et ne manquez jamais nos dernières nouvelles et offres.
Pas de spam, notifications uniquement sur les nouvelles offres et actualités.

Dans le cycle géologique, les minéraux argileux sont restreints aux couches externes (Fig. 1.2). Ils sont principalement formés à partir de minéraux préexistants, par réactions de la croûte terrestre au contact de l’hydrosphère ou de l’atmosphère. Les argiles sont généralement absentes dans les roches de haut température (roches magmatiques et métamorphiques à des T > 500°C). Par contre, elles sont abondantes dans les sols, sédiments, roches sédimentaires ainsi que dans les zones d’altération hydrothermale.

La figure 1.2 illustre le lien existant entre la composition des assemblages argileux dans des sédiments marins (Atlantique NW, W Thétys) et le cycle géodynamique.