feldspath

silicate anhydre d'aluminium, auquel s'ajoutent du potassium, du calcium ou du sodium. Un des principaux constituants des roches magmatiques ainsi que des schistes cristallins. On distingue les feldspaths potassiques (orthose, microcline), et les feldspaths calcosodiques, dits plagioclases, dont les pôles opposés sont l'albite (riche en sodium) et l'anorthite (riche en calcium). Nom dérivant de l'allemand "feld" : champ, "spat" : pierre.

faille transformante

cassure à grande échelle créé par un mouvement de coulissage, entraînant un décalage horizontal entre les 2 morceaux de plaque de part et d'autre avec un déplacement dans la même direction mais en sens inverses. Les dorsales sont recoupées par de nombreuses failles transformantes perpendiculairement à leur axe

faille normale

cassure à grande échelle créé par un mouvement de divergence, entraînant un décalage vertical entre les 2 morceaux de plaque de part et d'autre, avec un aggrandissement de la surface.

faille inverse

cassure à grande échelle créé par un mouvement de convergence, entraînant un décalage vertical entre les 2 morceaux de plaque de part et d'autre, avec un rétrécissement de la surface.

faille

cassure affectant une série sédimentaire, magmatique ou métamorphique créée par des contraintes trop brutales par rapport à l'élasticité des terrains. La faille coupe toujours les terrains préexistants, décalant généralement un bloc par rapport à l'autre.

faciès

1) aspect extérieur d'un cristal ou d'une strate sédimentaire, 2) conditions de formation physiques et chimiques, indiquées par les caractéristique de l'échantillon étudié (paléoenvironnement), 3) zone de pression et température où une association caractéristique de minéraux est stable (graphique des faciès métamorphiques).
1 2