Volcanoes & Magma



Magma is molten rock and the other materials contained within: gases, liquids, solids. Magma reaching the earth's surface is expelled through a volcano. It is a vent from lower regions of the earth.

Lava is a river of molten magma. Magma may also be explosively expelled and be in the form of super heated gases and tiny hot particles.

Geology

The Geology of Egypt



The three layers

A layer of limestone covers most of the surface of modern Egypt.

Beneath this lies a bed of sandstone, and this earlier sandstone is the surface rock in Nubia and southern Upper Egypt, as far north as the area between Edfu and Luxor.

The oldest ground of modern Egypt comprises outcrops of metamorphic and igneous rocks.

Geology

Kyanite



Kyanite is a metamorphic mineral that most often forms from the high pressure alteration of clay-rich sedimentary rocks. It is found in the schists and gneisses of regionally metamorphosed areas and less often in quartzite or eclogite.

Kyanite's typical habit is a bladed crystal although it sometimes occurs as radiating masses of crystals. Kyanite is often associated with other metamorphic minerals such as garnet, staurolite and corundum.

Geology

Le temps géologique

Pour nous, le temps, notion abstraite, se matérialise le plus souvent par la trotteuse de l'horloge qui marque les secondes, les minutes ou les heures, le calendrier qui indique les jours, les mois, les années. En géologie, le temps est le plus souvent matérialisé par une séquence de roches, comme cet empilement de couches bien visibles sur les parois du Grand Canyon du Colorado.

Cet empilement matérialise le temps géologique: temps de dépôt d’une première succession de couches, métamorphisme de ces couches conduisant à la formation d’un massif de roches métamorphiques, soulèvement et longue période d’érosion de ce massif concrétisée par une discordance, dépôt d’une seconde succession de couches sédimentaires, puis érosion récente du tout responsable du spectacle que nous offre aujourd'hui le Grand Canyon. Une histoire que l'on sait aujourd'hui s'être étendue sur quelques 2,5 milliards d'années.

Paléontologie et Géologie Historique

La longue vie solitaire des bactéries et des algues

Si nos archives géologiques, c'est-à-dire les roches, ne nous ont pas donné la réponse quant à l'origine de la vie, elles nous renseignent sur la façon dont cette vie, une fois implantée, s'est développée. Elles nous renseignent sur au moins quatre points importants:

  • quelles ont été les premières formes de vie, du moins celles qui ont été conservées fossiles,

  • comment celles-ci se sont modifiées et ont donné naissance à d'autres formes,

  • à quel moment chacune est apparue,

  • quand et comment est apparue et s'est développée l'atmosphère oxygénée en relation directe avec les premières formes de la vie.

On a vu que la terre est née il y a 4,55 Ga. Précédemment, on a exprimé le temps géologique sur une échelle divisée en ères, périodes et époques. Pour cette étude du développement de la vie, nous allons utiliser ici un mode de représentation qui se veut plus imagé: l'horloge géologique de la Vie.

Pour concrétiser le temps géologique depuis la formation de la Terre (4,55 Ga), on peut comparer tout ce temps à une période de 12 heures, ce qui permet de situer chaque événement sur une horloge.

Paléontologie et Géologie Historique

L'oxygénation de l'atmosphère terrestre

Si nous ne sommes pas trop certains de la composition de l'atmosphère primitive, on sait qu'il n'y avait pas d'oxygène libre (une molécule formée de deux atomes d'oxygène, O2). D'où vient donc cet oxygène libre qui caractérise aujourd'hui notre atmosphère?

Même si les radiations solaires peuvent briser les molécules d'eau (H2O) dans la haute atmosphère et produire des atomes d'oxygène qui se combinent deux à deux, ce processus est trop lent pour expliquer la concentration actuelle de l'atmosphère en oxygène libre. Tous s'accordent à dire que l'oxygène est un produit de la photosynthèse.

Paléontologie et Géologie Historique

Les opérations de symétrie

La symétrie chez les cristaux

La matière cristallisée présente dans sa structure et dans toutes ses propriétés des caractères de symétrie. De manière interne, un cristal, et donc un minéral, est constitué d'un agencement tridimensionnel de particules (atomes, ions, molécules) selon un modèle régulier : le réseau cristallin. La forme régulière externe est une conséquence de l'agencement régulier de ces particules.

Les formes des cristaux ne sont pas quelconques. Dans les collections de minéraux, il existe des très belles pièces avec des formes très bien développées (prismes de quartz, cubes de pyrite, rhomboèdres de calcite). L'existence de ces formes est liée au fait que dans certains cas, les minéraux ont suffisamment d'espace autour d'eux pour croître et prendre des formes qui leur sont propres. Ces formes macroscopiques traduisent le fait que les atomes sont arrangés à l'échelle microscopique.


Opérations et éléments de symétrie

Une figure est dite "symétrique" si l'on peut trouver une opération qui laisse cette figure invariante. Alors, la figure originale et la figure résultant de l'opération coïncident totalement. Ces opérations sont appelées opérations de symétrie. Les points, droites et plans par rapport auxquels les opérations sont réalisées, sont appelés éléments de symétrie.

Une opération de symétrie chez les cristaux est donc une opération géométrique qui amène en correspondance des sommets, des arêtes ou des faces d’un cristal.

Cristallographie

Le puzzle des continents

Wegener avait exécuté sa reconstitution de la Pangée en utilisant les lignes des rivages actuels autour de l'Atlantique. Mais la concordance s'avérait par endroits plutôt boîteuse. Il n'avait pas compris qu'il fallait faire la reconstitution avec les marges des masses continentales, puisque ces marges correspondent aux lignes de fragmentation du mégacontinent Pangée. Aujourd'hui, on sait que le relief des océans est en grande partie contrôlé par la nature de la croûte terrestre: croûte continentale épaisse et croûte océanique plus mince.

Géodynamique

La Sismicité de Charlevoix

L'Est du Canada présente une séismicité intraplaque continentale qu'il n'est pas facile d'expliquer. Cinq régions sont particulièrement affectées: Les Grands Bancs de Terreneuve, l'Estuaire du Saint-Laurent, Charlevoix, la vallée de l'Outaouais et la région de Niagara.

La région de Charlevoix au Québec est une région qui connaît une activité sismique certaine comme le montre cette carte de distribution des séismes dans la région.

Sismologie
« 2 3 4 5 6 »