Comprendre les eaux souterraines

L'eau se déplace constamment d'un point à un autre. Elle change même de forme en cours de route, passant de la phase gazeuse (vapeur) à la phase liquide, de la phase liquide à la phase solide, et de la phase liquide à la phase gazeuse. Le périple sans fin de l'eau suit un cours appelé « cycle hydrologique » ou « cycle de l'eau » . Une fois à la surface du sol, l'eau provenant des précipitations ou l'eau de fonte peut soit ruisseler à la surface du sol et gagner des étendues d'eau (lacs et cours d'eau), soit s'infiltrer dans le sol et être absorbée par les végétaux ou servir à alimenter les réserves d'eaux souterraines. Elle peut aussi s'évaporer de la surface du sol ou des étendues d'eau, ou être libérée par la transpiration des végétaux et être relâchée dans l'atmosphère, le cumul de l'évaporation et de la transpiration étant appelé « évapotranspiration ». Le cycle est complet quand l'eau présente sous forme de vapeur d'eau dans l'atmosphère retombe au sol à la faveur des précipitations.

L'eau souterraine est l'eau qui s'infiltre dans le sol et traverse les matériaux (roches et sédiments, par exemple) qui constituent le sous-sol. Tôt ou tard, l'eau jaillit dans une source, un cours d'eau, un lac ou des terres humides. Elle est alors évacuée vers la surface et fait désormais partie des eaux de surface.

Hydrogeologie et Hydrologie

Neil Armstrong est mort



Neil Armstrong, le premier homme à avoir marché sur la Lune, est mort à 82 ans, a confirmé sa famille samedi.

Plus tôt ce mois-ci, Armstrong avait subi une intervention chirurgicale à cause d'artères bloquées.

Il a été le premier homme à fouler le sol lunaire le 20 juillet 1969 en prononçant sa célèbre phrase. « C'est un petit pas pour l'Homme mais un grand pas pour l'humanité [One small step for [a] man, one giant leap for mankind]. »

Les Actualités Géologie

Histoire géologique du massif central

500 millions d’années :
Phénomène de distension fractionne un vaste continent en deux domaines au sud (l’Afrique) et au nord (l’Europe du nord actuelle). Entre les deux se forme un domaine océanique dont le plancher est composé de roches ultrabasiques et volcaniques basiques parfois recouvertes de sédiments.


Au Silurien, 400 millions d’années :

Le plancher océanique s’enfonce sous la plaque européenne (subduction) entraînant avec lui des fragments de continent africain. Reliques dispersées au sein de roches très métamorphisées (éclogites et roches ultrabasiques du haut Allier).

Paléontologie et Géologie Historique

La perméabilité

La perméabilité est la faculté que possède un corps de se laisser traverser par un fluide. Cette propriété est généralement exprimée numériquement par le coefficient de perméabilité K de « DARCY ». Il n'y a aucun rapport direct entre la porosité et la perméabilité, mais pour être perméable la roche doit obligatoirement être poreuse.


Hydrogeologie et Hydrologie

La loi d'Archie

Cas d'une roche saturée

Dans le cas d'une roche saturée, « ARCHIE » a établi une relation expérimentale liant la résistivité de la roche à la porosité et à la résistivité de l'eau d'imbibition.



Avec : ρw = résistivité de l’eau d’imbibition ; Ø = porosité ; a = facteur qui dépend de la lithologie et qui varie entre 0.6 et 2 (a < 1 pour les roches à porosité intergranulaires et a > 1 pour les roches à porosité de fracture) ; m = facteur de cimentation (Il dépend de la forme des pores, de la compaction et varie entre 1,3 pour les sables non consolidés à 2,2 pour les calcaires cimentés).
Géophysique

La conductibilité électrique des roches

Dans un conducteur, le courant électrique peut s'écouler selon deux modes distincts:

1 La conductibilité solide

Le passage du courant se fait par déplacement d'électrons. On parle de conductibilité électronique ou métallique car c'est une conductibilité analogue à celle des métaux. Cette conductibilité solide n'est réellement importante que pour certains gisements minéraux tels que :

* certains sulfures (pyrite, galène)
* certains oxydes (magnétite , hématite)
* le graphite, l'or, l'argent, le platine, etc..

Géophysique

L'expérience de Miller sur l'apparition de la vie



La question de l’apparition de la vie a longtemps fait partie des thèmes plus abordés par la religion que par la science. Si l’on sait aujourd’hui assez bien dater l’émergence de la vie sur Terre, le mécanisme de son apparition est loin d’être élucidé.

C’est le sujet d’une troublante expérience menée en 1952 par Miller (voir ci-contre). Ce dernier a montré que dans des conditions reproduisant celles régnant sur Terre il y a quelques milliards d’années, des composants essentiels à la vie peuvent émerger spontanément, à partir de réactions chimiques simples et de quelques éclairs.

Paléontologie et Géologie Historique

Comment se forment pétrole, gaz et charbon ?

Le pétrole "normal", ou, dans le jargon des pétroliers, "conventionnel", désigne un liquide composé principalement de molécules d'hydrocarbures (formées uniquement de carbone et d'hydrogène). Ce pétrole "normal" contient également, en proportions assez variables (15 % en moyenne), des molécules lourdes plus complexes (incluant de l'oxygène, de l'azote et du soufre) appelées résines ou asphaltènes.

Ce pétrole s'est formé à partir d'organismes vivants (algues, plancton, parfois végétaux continentaux...) qui ont vécu il y a fort longtemps. Chaque réservoir de pétrole de part le monde fournit une huile qui a ses caractéristiques propres : comme il n'y a pas deux êtres humains exactement semblables, il n'y a pas deux champs de pétrole qui fournissent exactement le même liquide.

La formation du pétrole est l'aboutissement d'un long processus de sédimentation et qui nécessite une succession de phases bien particulières :

Pétrole et Gaz

Prospection sismique

La prospection sismique est basée sur la propagation des ondes élastiques dans le sous-sol. Nous avons indiqué dans la section précédente que l’on s’intéressait essentiellement aux ondes de volume, à savoir les ondes de dilatation-compression (ondes P) et de cisaillement (ondes S).
Vous avez vu lors de notre sortie de terrain comment on met en oeuvre la prospection sismique. On provoque un impact avec une source (e.g. un fusil ou un coup de masse) et les ondes sismiques qui sont générées par la source se propagent dans le sous-sol. Lorsqu’elles arrivent sur un interface entre deux couches de vitesses différentes, une partie des ondes sont réfléchies vers la surface, l’autre partie étant transmise dans les couches plus profondes.
Les angles d’incidence, de réflexion et de transmission sont reliés par le paramàtre de rai, p, qui est constant pour chaque rayon

ou θi,r,t et Vi,r,t  sont les angles et les vitesses dans les milieux incident, réfléchi et réfracté.
Nous nous intéresserons ici dans un premier temps aux ondes réfléchies, puis aux ondes transmises.
Géophysique

Geyser



A geyser is a vent in Earth's surface that periodically ejects a column of hot water and steam. Even a small geyser is an amazing phenomenon; however some geysers have eruptions that blast thousands of gallons of boiling hot water up to a few hundred feet in the air.
Geology
1 2 3 4 5 »