diapir

ensemble de roches rigides perçant la strate sus-jacente plus souple, phénomène apparaissant sous une pression tectonique convergente.

diamant

minéral constitué de carbone à l'état natif (pur), cristal de système cubique très dur (degré 10 dans l'échelle de dureté de Mohs) mais brûlant facilement.

diagenèse

processus de transformation de roche sédimentaire en une roche recristallisée.

détritique

caractérise l'origine d'une roche sédimentaire qui s'est formée par accumulation de débris d'autres roches ultérieurement cimentés.

densité

rapport de la masse du volume d'un corps donné à celle d'un volume identique d'eau.

datation relative

méthode indiquant l'âge d'une strate sédimentaire ou d'une coulé de lave par rapport à celle qui s'est déposée avant en dessous et par rapport à celle qui s'est déposée après au dessus. L'utilisation de principes complémentaires les uns des autres, permet d'obtenir une datation souvent plus précise que l'âge proposé par la datation absolue.

datation absolue

détermination de l'âge d'un fossile ou d'une roche par le principe de radiochronologie (mesure en laboratoire de la déperdition isotopique). C'est une datation expérimentale qualifiée à tort d'absolue puisqu'elle est donnée avec une incertitude d'autant plus importante que la durée de vie de l'isotope est longue, incertitude augmentée par le fait que cette datation indique l'époque de la fermeture du système testé mais pas toujours l'époque de la formation de la roche ou de la mort du fossile testé.
1 2