Cours de Géologie

Gagner Du Temps, Trouvez Ce Que Vous Voulez En Remplissant Ce Formulaire

La Sismicité de Charlevoix

L'Est du Canada présente une séismicité intraplaque continentale qu'il n'est pas facile d'expliquer. Cinq régions sont particulièrement affectées: Les Grands Bancs de Terreneuve, l'Estuaire du Saint-Laurent, Charlevoix, la vallée de l'Outaouais et la région de Niagara.

La région de Charlevoix au Québec est une région qui connaît une activité sismique certaine comme le montre cette carte de distribution des séismes dans la région.

  

Tremblement de terre et tsunami

 I – TSUNAMIS.

En nippon, tsu signifie vague et nami port. Un tsunami est donc une vague que les pécheurs ne voient pas en mer mais qui est important et destructrice pour les ports.

 

A – Au Large .

Le tsunami est une onde dans l’eau ayant une longueur d'onde de 100 à 400 km et une amplitude de l’ordre de 10cm. Sa vitesse de propagation est donnée par la formule :

Dans cette formule h est la profondeur d’eau. Dans le cas du séisme en Indonésie le 26/12 la profondeur était de 3 à 4000m soit une vitesse de propagation entre 600 et 800km/h.

Sur la crête de l’onde, le mouvement de l’eau est vertical, par contre dans le creux le mouvement est un mouvement horizontal de retrait de l’eau qui sert à la création de l "onde positive suivante.

Dans la région de l’Océan Indien concernée par le tremblement de terre, la plaque indo australienne subducte sous la plaque eurasienne et il y a eu une rupture dans la plaque eurasienne. S’il y a 12 plaques tectoniques principales, il existe aussi des microplaques à la jonction de celles ci. Dans le cas présence, il y a eu rupture sur la microplaque birmanie.

  

Les ondes sismiques

Les ondes sismiques sont des ondes élastiques. L'onde peut traverser un milieu sans modifier durablement ce milieu.

Les vibrations engendrées par un séisme se propagent dans toutes les directions. On distingue les ondes de volume qui traversent la Terre et les ondes de surface qui se propagent parallèlement à sa surface.

Elles se succèdent et se superposent sur les enregistrements des sismomètres. Leur vitesse de propagation et leur amplitude sont modifiées par les structures géologiques traversées, c'est pourquoi, les signaux enregistrés sont la combinaison d'effets liés à la source, aux milieux traversés et aux instruments de mesure.

Ces ébranlements, qui se déplacent sous forme d'ondes, traversent le Globe et donnent des indications irremplaçables sur sa constitution.

  

Les seismes

Les séismes ou tremblements de terre constituent un phénomène géologique qui de tout temps a terrorisé les populations qui vivent dans certaines zones du globe.

Origine des tremblements de terre?

Lorsqu'un matériau rigide est soumis à des contraintes de cisaillement, il va d'abord se déformer de manière élastique, puis, lorsqu'il aura atteint sa limite d'élasticité, il va se rupturer, en dégageant de façon instantanée toute l'énergie qu'il a accumulé durant la déformation élastique. C'est ce qui se passe lorsque la lithosphère est soumise à des contraintes. Sous l'effet des contraintes causées le plus souvent par le mouvement des plaques tectoniques, la lithosphère accumule l'énergie. Lorsqu'en certains endroits, la limite d'élasticité est atteinte, il se produit une ou des ruptures qui se traduisent par des failles. L'énergie brusquement dégagée le long de ces failles causent des séismes (tremblements de terre). Si les contraintes se poursuivent dans cette même région, l'énergie va à nouveau s'accumuler et la rupture conséquente se fera dans les plans de faille déjà existants. A cause des forces de friction entre les deux parois d'une faille, les déplacements le long de cette faille ne se font pas de manière continue et uniforme, mais par coups successifs, dégageant à chaque fois un séisme. Dans une région donnée, des séismes se produiront à plusieurs reprises le long d'une même faille, puisque cette dernière constitue un plan de faiblesse dans la lithosphère. A noter que les séismes ne se produisent que dans du matériel rigide. Par conséquent, les séismes se produiront toujours dans la lithosphère, jamais dans l'asthénosphère qui est plastique.