Cours de Géologie

Gagner Du Temps, Trouvez Ce Que Vous Voulez En Remplissant Ce Formulaire

Classification des Roches Magmatiques

Abonnez-vous à coursgeologie.com

Classification des Roches Magmatiques

  • La Classification du Double Triangle de Streckeisen est utilisée pour classer l'ensemble des roches magmatiques, à l'exclusion des roches ultrabasiques. Toutefois, elle est plus adaptée aux roches magmatiques acides et intermédiaires, c'est à dire aux roches plutôt leucocrates (=clairs).

    En effet, elle est basée sur la proportion des trois familles de minéraux (leucocrates) essentiels dans ces roches. Il s'agit des feldspaths : A, le feldspath alcalin (Na : albite et K : orthose) et P, le feldspath calco-sodique (plagioclase) ; Q, le quartz pour les roches sur-saturées en silice ou F, le feldspathoïde (abrégé "foid" dans le triangle ci-dessous) pour les roches sous-saturées en silice.

    Les minéraux ferromagnésiens sont, en général, en proportion faible (quelques dizaine(s) de %). La proportion de ces derniers minéraux généralement colorés, permet de définir l'Indice de Coloration (IC). En théorie, il est conseillé de ne pas utiliser cette classification lorsque l'IC>90%. En pratique, comme je l'ai remarqué au dessus, cette classification n'est plus très adaptée pour des roches ayant un IC >50-60%. On prendra pour exemple, la "case "anorthosite, diorite, gabbro" qui contient des roches dont l'indice de coloration est très variable. Une classification plus adaptée au gabbro (- anorthosite) est d'ailleurs proposée.

    J'ai rajouté dans la case "tonalite" le plagiogranite, terme utilisé pour les rares granites de la lithosphère océanique. Ce terme est synonyme de trondhjémite et leucotonalite.

     
    Classification (de Streckeisen) et nomenclature des roches magmatiques plutoniques basée sur leur composition minéralogique modale
    (Recommendations of the International Union of Geological Sciences)

    Les 2 triangles sont jointifs par la ligne A-P (feldspaths alcalins - plagioclase). Quartz (Q) et felspathoïde (F) se placent aux 2 sommets opposés : ainsi aucune roche ne peut contenir l'association Q-F.

    On calcule la proportion relative des minéraux leucocrates A - P - Q ou F dans la roche. C'est la composition minéralogique modale. Deux versions du triangle sont proposés : celle ci-dessus pour les roches plutoniques ; une autre pour les équivalents volcaniques.

    Tristan TURLAN propose un petit programme bien pratique qui permet de placer dans le double triangle une roche dont on connaît la composition modale. Vous obtenez le nom de la roche.

     

    .



    Ajoutez Un Commentaire