Cours de Géologie

Gagner Du Temps, Trouvez Ce Que Vous Voulez En Remplissant Ce Formulaire

La perméabilité

Abonnez-vous à coursgeologie.com

La perméabilité

  • La perméabilité est la faculté que possède un corps de se laisser traverser par un fluide. Cette propriété est généralement exprimée numériquement par le coefficient de perméabilité K de « DARCY ». Il n'y a aucun rapport direct entre la porosité et la perméabilité, mais pour être perméable la roche doit obligatoirement être poreuse.






    Avec : Q = débit (m3/sec) ; S = section de la colonne de sable (m2) ; H = hauteur de la charge d'eau (m) ; e = hauteur de la colonne de sable (m) ; K = facteur de proportionnalité appelé coefficient de perméabilité de « DARCY » (m/sec ou cm/sec). 1
    DARCY = perméabilité d'un matériau qui fournit un débit de fluide de 1 cm3/sec à travers une section de 1cm2 sous un gradient hydraulique de 1 atmosphère par cm, le fluide ayant une viscosité de 1 centipoise.

    En hydrologie, les argiles se comportent comme des roches imperméables (Figure 2- 14, Figure 2-16). Elles sont très poreuses et possèdent, quant elles sont sèches, une perméabilité appréciable. Mais quand l'argile est humide, les pellicules d'eau absorbées sur les plaquettes d'argile la rendent imperméable.

    En résumé dans nos régions (Figures 2-15, 2-17, 2-18, 2-19)

    Les roches très conductrices (porosité grande, perméabilité faible) sont inexploitables du point de vue hydrogéologie. Exemples: les argiles.
    Les roches très résistantes (porosité faible) contiennent insuffisamment d'eau libre pour être intéressantes.

    En résumé les roches favorables lorsque l'on cherche de l'eau doivent avoir une porosité élevée et une perméabilité grande, ces roches auront des résistivités moyennes qui oscillent entre 150 et 400 ohms.m en général dans la région Lémanique.

    Pour l'exploitation du pétrole, le problème est un peu différent, le pétrole ou le gaz étant deux fluides infiniment résistants.






    Figure 1.12 Granulométrie et perméabilité (1 darcy = 1 cm3/s à travers 1 cm2 sous un gradient hydraulique de 1 atm/cm)


    Figure 1.13 Plage des résistivités de différentes formations du Plateau Suisse.


    Figure 1.14 Répartition des résistivités : porosités et perméabilités


    Figure 1.15 Résistivité et conductivité

    .



    Ajoutez Un Commentaire